La Voix Du Nord

Cucq : Sélyan a besoin d’aide pour se soigner en Espagne

Publie le 28/01/2015 Par La Voix Du Nord

Sélyan, un petit cucquois souffre d’importantes lésions au cerveau. Il ne peut ni parler, ni marcher. Il suit une thérapie à Barcelone, en Espagne. Mais ces soins et l’hébergement de ses parents coûtent très cher. Heureusement, un mouvement de solidarité s’organise autour de lui.

Cucq : Sélyan a besoin d’aide pour se soigner en Espagne

Sélyan, un garçonnet de 5 ans, est infirme moteur cérébral (IMC) suite à une souffrance respiratoire avant sa naissance. Des lésions importantes du cerveau l’empêchent de parler et de marcher.

Avec Leny, son frère jumeau, il fréquente l’école maternelle La Souris verte à Cucq. Grâce à l’équipe éducative et à son auxiliaire de vie scolaire, Sélyan est très bien intégré. Anne-Sophie Lecerf, sa maman, précise : « Notre fils n’a aucun trouble cognitif, il travaille comme les autres élèves. C’est aussi un sacré filou qui amuse la galerie de temps en temps. »

Ses après-midi sont consacrés aux soins à l’IEM Les Trois Moulins de Berck. Grâce à du matériel spécifique, Sélyan pratique le vélo et monte à poney. Néanmoins, son père, Bertrand Louasse concède : « Trouver des structures sportives adaptées, ce n’est pas facile. Son rêve est de faire du judo avec son frère ».

Des bénévoles au grand cœur

L’association Le Rêve d’un pas aide les familles de six enfants atteints d’IMC en apportant un soutien financier et une aide logistique. Les appels aux dons, tombolas et lotos servent à financer leurs soins à Barcelone, là où est pris en charge le petit Selyan. Transport et hébergement sont aussi pris en charge, soit 4 000 € par semaine. « Les personnalités politiques et les artistes sont sensibilisés mais leur aide tarde à venir », regrettent Jean-François Mehran et Raphaël Catherin, les coprésidents de cette association.

En Espagne, le petit cucquois suit la méthode Essentis. C’est un programme de rééducation adapté au patient souffrant de paralysie cérébrale. Cette approche propose un ensemble de soins adapté à ses besoins. Le traitement consiste en une intervention chirurgicale non invasive. L’objectif est de permettre à l’enfant de marcher en libérant des fibres contractées.

Non reconnus en France, ces soins coûteux sont pratiqués en Espagne et donnent des résultats encourageants : Sélyan prononce quelques mots et marche peu à peu.

Comment aider ? Un don défiscalisable est possible auprès de l’association de bienfaisance. En juin, un loto aura lieu à la maison du temps libre de Stella.

Contacts : lerevedunpas@gmail.com Tel :09 52 58 35 32

Facebook : lereve Dunpas

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

×